Communément, le mistelle est le nom donné à un jus de raisin dont l’addition d’alcool a interrompu la fermentation. Selon la légende, c’est à la précieuse erreur d’un vigneron du XVIème siècle que l’on doit la naissance du Pineau : il aurait par mégarde mis du moût dans un fût contenant encore de l’eau-de-vie. Lorsqu’il constata sa méprise, il s’aperçut qu’aucune fermentation n’en avait modifié le mélange. Il laissa donc de côté sa barrique et l’oublia. Lorsqu’il voulut l’employer de nouveau quelques années plus tard, il découvrit un vin fruité et doux :
le premier Pineau de l’histoire était né.

Le Pineau des Charentes s’obtient donc par mutage dans un fût de chêne d’un moût avec du cognac rassis, sa fabrication ne peut donc s’opérer qu’à la période des vendanges. Le Pineau des Charentes est produit à partir de raisins doux et du meilleur cognac puisque c’est ce dernier qui marquera de son empreinte la qualité du mélange, qui sera énergiquement brassé tous les jours pendant une bonne semaine afin d’obtenir une parfaite homogénéité. Un long vieillissement en fûts de chêne assurera enfin le développement et le fondu de ses riches arômes…
Depuis sa naissance, le Pineau a conquis sa notoriété en France et à l’étranger, devenant également le premier vin de liqueur d’AOC français. Il fait désormais partie inhérente de la culture et de l’économie charentaise.

>

gautret-pineau-05 GAUTRET-VIEUX-PINEAU-14-10gautret-pineau-03 gautret-pineau-02